Leave a comment

Grèce : plus de 30000 cri­mi­nels au concert contre la mine d’or de Skouries

www.okeanews.fr

Des milliers de personnes au concert de solidarité contre la mine d’or de Skouries

SkouriesConcertERTLa chaîne pri­vée Mega aurait annoncé la pré­sence de 2000 per­sonnes au concert de sou­tien de Thessalonique envers les acti­vistes qui luttent contre la mine d’or de Skouries, dans le nord du pays. Ces mêmes acti­vistes qui viennent de se voir accu­ser d’appartenir à une « orga­ni­sa­tion cri­mi­nelle » ont réussi un pari fou : réunir plus de 30000 cri­mi­nels de leur orga­ni­sa­tion à Thessalonique pour mon­trer l’étendue de leur réseau mafieux.

Après les arres­ta­tions dans le parti néo­nazi Aube Dorée, Antonis Samaras a pré­venu qu’il ne s’arrêterait pas là. Il sou­haite por­ter un coup fatal à tous les extré­mistes de Grèce, en com­men­çant par ceux qui sont «  contre l’OTAN et pour une sor­tie de l’Europe  » : sont visés ici le KKE, le parti com­mu­niste Grec, le parti Plan B et Antarsya, la mou­vance gauche du SYRIZA, le prin­ci­pal parti de l’opposition.

Ce grand ménage d’automne a déjà com­mencé dans la région de Skouries où la popu­la­tion lutte depuis des mois contre Eldorado Gold, la mul­ti­na­tio­nale Canadienne qui sou­haite pui­ser l’or grec, sans réelle contre­par­tie pour la popu­la­tion locale, si ce n’est de voir arri­ver en force des troupes anti­ter­ro­ristes fai­sant régner la ter­reur dans le vil­lage de Ierissos après l’attaque sur du maté­riel de la com­pa­gnie par un groupe d’une cin­quan­taine de per­sonnes mas­quées.

Les forces de l’ordre avaient pro­cédé à des prises d’ADN for­cées (éga­le­ment sur des jeunes de moins de 18 ans), à des arres­ta­tions en masse et à des menaces sur des déte­nus. Elles avaient aussi envoyé des gaz lacry­mo­gènes dans une école et un nour­ris­son avait été  hos­pi­ta­lisé pour des pro­blèmes res­pi­ra­toires. Un réel cli­mat de ter­reur s’était ins­tallé dans la région. Un cock­tail hau­te­ment démocratique.

Depuis, les choses sui­vaient leur cours, dans l’attente du pro­cès des sus­pects de l’attaque. Et vint l’affaire Aube Dorée suite au meurtre de Pavlos Fyssas. Trop, c’est trop, pour le gou­ver­ne­ment qui signale la –pos­sible– fin de par­tie pour le grou­pus­cule néo­nazi en arrê­tant les diri­geants et plu­sieurs poli­ciers liés aux acti­vi­tés de l’organisation –désor­mais — cri­mi­nelle. Il est à noter que quelques jours avant, Aube Dorée était encore bien vue par cer­tains membre du parti d’Antonis Samaras. Vous pou­vez lire ou relire ici une petite liste de cita­tions de per­son­na­li­tés qui n’ont pas vrai­ment aidé dans la lutte contre le racisme en Grèce. Antonis Samaras en fait bien évi­dem­ment partie.

La théo­rie des deux extrêmes du gou­ver­ne­ment, qui vise à mettre au même niveau l’Aube Dorée et [lis­ter ici ceux qui n’ont pas les mêmes idées que Mr Samaras] va pou­voir s’appliquer. Elle a déjà com­mencé pour les acti­vistes de Skouries.

Mega, la chaîne pri­vée dont un des pro­prié­taire n’est autre que le mil­liar­daire Bobolas (25% des parts), éga­le­ment pro­prié­taire des 5 der­niers pour-cents grecs de l’exploitation de la mine, indi­quait la pré­sence de 2000 per­sonnes au concert. Ils étaient pour­tant plus de 30000, comme en témoignent les nom­breuses pho­tos de la soi­rée et cette vidéo :

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: